Partagez
Aller en bas
avatar
Tynnea
Messages : 17
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 20

L'énneagramme 3 et le Fi/Fe

le Ven 8 Déc - 11:47
Bonjour ! Smile

Je me pose des petites questions sur la corrélation ennea/mbti...Je suis de type 3.

Le type 3 à quel type de motivation profonde ? La réussite. Pas juste la réussite "pro" ou dans les petits truc, ça peut aussi être dans la réussite personnel. Et moi ma motivation se tourne surtout vers la réussite personnel. Une "réussite" qui en inclue d'autre. Comment je m'y procède ? Simple, par peur du rejet (peur fondamental), j'agis donc de manière à satisfaire le plus possible les personnes devant moi en leur "envoyant" une image correspondant à leur critère sociaux de réussite. Faut être un artiste pour plaire au groupe ? Je mettrais en valeur mes talents créatifs, et je prendrais carrément leur gestuel et vocabulaire pour être sur la même longueur d'onde que eux. J'ai un comportement de caméléon qui va très loin de la réalité, qui dit que je suis comme eux vraiment ? C'est une facette, un masque que je créée, mais ça ne veut pas dire que je suis moi.

La réussite étant vraiment important pour moi, que je crois aveuglement pour que j'ai de la reconnaissance social (motivation profonde) de montrer mes qualités à mon prublic, en me basant sur leur propres critère inconscient gestuel. "Mais alors, pourquoi tu es chiante sur le discord tynnea? " 😂 J'ai presque envie de dire que mon système naturel (celui décrit dessus) est cassé sur les réseaux sociaux simplement car les codes sont pas les mêmes. Et aussi parce que les sujets de discussion tourne autour de la psycho souvent, donc de son véritable "moi". Et comme j'ai un comportement qui change en fonction des personnes en face de moi, et que on parle véritablement de moi; mon système inconscient fait un peu un "error système" et je suis incapable de savoir qui je suis, d'où mon comportement égocentrique comme un disque rayer.

Sachant que le Fi tourne autour des valeurs (juge le bien du mal) à un souhait fondamental sur l'authenticité, ce n'est pas contradictoir d'agir possiblement en mentant (donc le "mal" -> contre les valeurs), et de changer d'image en perdant sa possible identité ? (Loin d'être authentique)

PS : Si vous vous posez des questions à mon sujet, il existe un topic parlant de mon possible type. J'ai répondue aux questionnaires proposer au forum, et ma dernière réponse avec le questionnaire de Nil est là.
avatar
Cratere
Messages : 9
Date d'inscription : 08/11/2017

Re: L'énneagramme 3 et le Fi/Fe

le Sam 9 Déc - 7:46
avatar
Tynnea
Messages : 17
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 20

Re: L'énneagramme 3 et le Fi/Fe

le Sam 9 Déc - 9:53
Que dois-je en retenir d'après toi?
avatar
Cratere
Messages : 9
Date d'inscription : 08/11/2017

Re: L'énneagramme 3 et le Fi/Fe

le Sam 9 Déc - 11:59
En général quand je lis un texte, ce que j'en retiens m'est subjectif en dehors de sa forme pure.
Si je t'ai répondu en ne le suivant d'aucun commentaire, c'est parce que je n'ai pas vraiment de réponse par rapport à ton interrogation. Je pense que le Fi associé au 3 est nécessairement conflictuel, et tu dis toi-même que tu veux surmonter une sorte de dissonance cognitive. Or ce conte contient une moralité, une histoire, écrites dans un style particulier, avec de l'humour, de l'ironie, des personnages archétypiques. Le lire te mets dans une certaine situation qu'il t'appartient de comprendre, c'est à toi de le lire et d'en tirer quelque chose, d'y penser. Je mise sur la possibilité que tu aies capté quelque chose dans ce texte qui le met en lien avec tes interrogations, ai-je raison ? Je ne peux pas te dire ce que tu dois en retenir, et t'es pas forcée de nous faire part de ton ressenti s'il n'y a pas lieu de le dire, ou que c'est trop emmêlé.

J'aurais pu aussi bien te proposer (ce que je m'apprête à faire, attention) Le Misanthrope de Molière, Citizen Kane d'Orson Welles ou d'allumer ta télé pour voir l'hommage à Johnny Hallyday et que tu songes au rapport entre lui, une idole (donc une "image") et son public, puisque tu parles de "ton public".
avatar
Nil
Messages : 50
Date d'inscription : 21/07/2017

Re: L'énneagramme 3 et le Fi/Fe

le Sam 9 Déc - 14:35
Bon, pour te répondre, je me permets de mettre sur la table une description de l'ennéagramme 3, histoire qu'on ait les mêmes sources. Si quelqu'un pense que la source est mauvaise et veut en proposer une autre, pas de problème. Quoi qu'il en soit, ce qui suivra ne relève que de mon avis, je ne m'estime pas experte en ennéagramme.

enneagramme.com a écrit:L'orientation du 3 est une formidable capacité à réaliser et à réussir. Il a toujours un objectif en tête et quelque chose à faire. Ambitieux, il veut que ses projets aboutissent et que le succès soit reconnu et lui soit attribué. Quand il est dans la compulsion du type, éviter les échecs, il peut se cantonner à des projets sans grands risques et à court terme dont la réussite lui vaudra, il l'espère, l'admiration des autres. La passion du type est le mensonge ; il peut pendre deux formes. D'abord, le 3 peut gonfler artificiellement l'ampleur de ses succès. Mais surtout, il s'identifie à ses projets au détriment de son être véritable qu'il connaît mal (le centre émotionnel est paralysé par la recherche d'équilibre entre utilisation intérieure et extérieure).

Le 3 est efficace. C'est un bon organisateur. Il décide et agit rapidement, quitte à négliger un peu les détails. Pour lui, la quantité est souvent plus importante que la qualité. Focalisé sur l'aboutissement de la tâche, il est très flexible. Il peut mener plusieurs projets de front.

Préférant le centre émotionnel, il est très convaincant et très relationnel (et non pas émotionnel) ; il s'adapte très facilement aux gens qu'il rencontre. Il peut dire ou faire ce qui lui parait nécessaire pour obtenir le résultat qu'il vise. Il cherche à plaire et à séduire. En même temps, il est très compétitif et peut être très dur si les autres entravent sa réussite ou n'y contribuent pas assez.

Pour le 3, le travail est souvent beaucoup plus important que ses autres activités ou que ses relations, intimes ou non. Il peut avoir tendance à choisir ses amis ou son conjoint pour ce qu'ils lui apportent sur le plan social. Toutefois, s'il réussit à s'impliquer, il est vraiment aidant.

Quand il va bien, le 3 découvre qui il est et ce qu'il désire profondément : la vérité, vertu du type. Il y met alors toute son énergie et son efficacité. Il cesse d'être opportuniste, pour être authentique, intègre et aimant.

Que ce soit dans ce post ou dans tes interventions en général (discord inclus), il en ressort généralement une peur du rejet par les autres, qui t'amène à te fondre dans les groupes en leur "renvoyant" - d'après ce que tu dis - une image qui correspond à ce qu'ils attendent, au point de ne plus vraiment avoir qui tu es. Ta vision de la réussite correspond finalement à quelque chose d'assez ordinaire (réussir ses études, tout le monde le souhaite), tes objectifs pour l'avenir sont assez flous (tu évoques un constant travail sur toi, une philosophie de vie orientée vers l'amélioration du monde, etc, mais tu ne souhaites pas acquérir un niveau de richesse particulier, ni atteindre tel ou tel niveau dans la société, la démarche est beaucoup plus intérieure/personnelle/subjective), par contre on ressent bien la pression des autres/l'inhibition que ça peut provoquer IRL. Par ailleurs, tu sembles peu conflictuelle et peu orientée vers "l'utilité" des relations ou des connaissances (là où j'imagine qu'un 3, vu ce que j'en lis, y serait plus prompt)

Tout me fait penser davantage à l'ennéagramme 9 qu'au 3, au final. La difficulté à se connaître soi-même, le désir de plaire bien plus que celui de réussir... Les 9 aussi sont, il me semblent, considérés comme des caméléons, en quête d'harmonie intérieure et extérieure mais sans cesse tiraillés par le rejet et le conflit, ce qui les pousse à éviter de s'affirmer.

Par ailleurs, pour rebondir sur le sujet initial, les Fi 9 n'ont pas une vision aussi nette de "l'authenticité" dans la mesure où ils sont en constant doute, toujours en retrait ou accomodation socialement, en recherche perpétuelle d'eux-mêmes, et surtout ont leur propre référentiel de valeurs. Déjà, tous les Fi ne considèrent pas que mensonge/inhibition = mentir... ils peuvent aussi considérer que leurs sentiments ne regardent qu'eux et ne doivent surtout pas être exposés à l'extérieur par exemple (j'en connais un comme ça, qui considère que si te cacher quelque chose ne te porte pas préjudice, alors ce n'est pas vraiment un mensonge). Par ailleurs, tes interventions pointent également vers le Fi-dom, plus que vers le Ni-Fe, selon moi.
Ah, et, les 9 ne sont pas forcément des larves dont le seul intérêt est de rester inactif. Que ce soit par la présence de l'aile (en 8 ou 1, les deux étant beaucoup plus portés vers l'activité) ou à force de se développer, ils tendent à combattre leur inhibition et peur du rejet, il me semble. (Ce serait d'autant plus vrai avec un Se-aux désireux de vivre un peu dans le présent, d'ailleurs)

J'attends déjà de voir si tu souhaites considérer de l'hypothèse 9, ceci dit, avant de revenir sur ton type.
avatar
Tynnea
Messages : 17
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 20

Re: L'énneagramme 3 et le Fi/Fe

le Sam 9 Déc - 16:20
Merci de prendre le temps de me répondre, même si c'est pas pour la question du sujet.
Alors, j'accorde pour la source, je la valide même si elle tend un peu vers le cliché plus que sur les motivations profonde du type.
Spoiler:
Que ce soit dans ce post ou dans tes interventions en général (discord inclus), il en ressort généralement une peur du rejet par les autres, qui t'amène à te fondre dans les groupes en leur "renvoyant" - d'après ce que tu dis - une image qui correspond à ce qu'ils attendent, au point de ne plus vraiment avoir qui tu es. Ta vision de la réussite correspond finalement à quelque chose d'assez ordinaire (réussir ses études, tout le monde le souhaite), tes objectifs pour l'avenir sont assez flous (tu évoques un constant travail sur toi, une philosophie de vie orientée vers l'amélioration du monde, etc, mais tu ne souhaites pas acquérir un niveau de richesse particulier, ni atteindre tel ou tel niveau dans la société, la démarche est beaucoup plus intérieure/personnelle/subjective), par contre on ressent bien la pression des autres/l'inhibition que ça peut provoquer IRL. Par ailleurs, tu sembles peu conflictuelle et peu orientée vers "l'utilité" des relations ou des connaissances (là où j'imagine qu'un 3, vu ce que j'en lis, y serait plus prompt)
Je suis globalement d'accord avec se que tu dis, après histoire d'utiliser ses connaissances, si je peux très bien le faire et je l'ai déjà fait.

Spoiler:
Tout me fait penser davantage à l'ennéagramme 9 qu'au 3, au final. La difficulté à se connaître soi-même, le désir de plaire bien plus que celui de réussir... Les 9 aussi sont, il me semblent, considérés comme des caméléons, en quête d'harmonie intérieure et extérieure mais sans cesse tiraillés par le rejet et le conflit, ce qui les pousse à éviter de s'affirmer.
La peur du conflit disparaît avec le temps, car si c'est vrai je serai partie depuis un bout de temps du discord. Et justement ma réussite c'est aussi de plaire, ce n'est pas dissocié, et le rejet reste ma peur fondamentale, car le conflit me fait justement peur car elle peut donner issus au rejet.

Spoiler:
Par ailleurs, pour rebondir sur le sujet initial, les Fi 9 n'ont pas une vision aussi nette de "l'authenticité" dans la mesure où ils sont en constant doute, toujours en retrait ou accomodation socialement, en recherche perpétuelle d'eux-mêmes, et surtout ont leur propre référentiel de valeurs. Déjà, tous les Fi ne considèrent pas que mensonge/inhibition = mentir... ils peuvent aussi considérer que leurs sentiments ne regardent qu'eux et ne doivent surtout pas être exposés à l'extérieur par exemple (j'en connais un comme ça, qui considère que si te cacher quelque chose ne te porte pas préjudice, alors ce n'est pas vraiment un mensonge). Par ailleurs, tes interventions pointent également vers le Fi-dom, plus que vers le Ni-Fe, selon moi.
Ah, et, les 9 ne sont pas forcément des larves dont le seul intérêt est de rester inactif. Que ce soit par la présence de l'aile (en 8 ou 1, les deux étant beaucoup plus portés vers l'activité) ou à force de se développer, ils tendent à combattre leur inhibition et peur du rejet, il me semble. (Ce serait d'autant plus vrai avec un Se-aux désireux de vivre un peu dans le présent, d'ailleurs)

J'attends déjà de voir si tu souhaites considérer de l'hypothèse 9, ceci dit, avant de revenir sur ton type.

D'accord, j'en apprend sur le 9, mais si, un mensonge/inhibition = mentir, mais je suppose que tu voulais dire par là que ils le considèrent pas tous comme un "mal" dans leur système de valeur.
Explique pourquoi tu vois du Fi dans mes interventions, et à quel type de référence Fi tu fais allusion. (J'ai répondue sur mon poste de recherche de typage, que je comprend bien où on voit le Fi chez moi,  si possible pourrais-tu regarder ..?)
C'était un raccourcis, mais pour dire que la tranquillité que je vois décrit dans le 9 me vas, mais pas à grande dose, et sûrement pas dans le long terme. Après oui, y a la considération des ailes, mais le 8 comme le 1 me paraissent loin. Peut-être 9w1 serait le plus probable
Je vois, mais un combat qui n'est pas forcément propre au 9, non?
En tout cas, je veux bien considérer l'hypothèse du 9, même si je suis pas convaincue, je verrais bien !

En tout cas, je te remercie encore pour le temps que tu prend à me poser des questions, même si la situation parait aride au final. J'apprécie !
Contenu sponsorisé

Re: L'énneagramme 3 et le Fi/Fe

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum