Partagez
Aller en bas
avatar
Azenta
Messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 24

[INFJ] Azenta

le Dim 19 Nov - 7:42
1. Pour quelle(s) raison(s) doutez-vous de votre type? (si tant est que vous doutiez)

Pour être franche, je n'ai aucun doutes sur mon type, mais je veux tester à quel point les raisons pourquoi je m'assur que je suis de ce type sont solides... Et aussi tester vos arguments. Donc, c'est une mise àˋl'épreuve. Vous devez autant me convaincre que je dois vous convaincre Smile


2. Comment avez-vous connu Typing Bad ?
Que pensez-vous que ce fil puisse vous apporter ?


Par l'intermédiaire d'une autre plate-forme de discussion, discord plus précisément.
Je vois une occasion d'échanger et de mettre en défi ma propre compréhension du système MBTI (et même ennéagramme si jamais les discussions naissent dans le sujet le concernant).


3. Dans la vie réelle du monde véritable, vous avez quel âge ?

Etudiant, en emploi ? N’hésitez pas à rester vague si c’est votre souhait.

J'ai 23 ans, j'étudie en psychologie et aucun emploie.


4. D’ailleurs, vos matières scolaires préférées, c’est…(3 maximum) ?

>Psychologie
>Psychosociologie
>Arts visuels


5. La sociabilité, c’est plutôt seul chez soi, en petit groupe, avec de gros groupes, pour vous?

Chez moi seule, ça me convient, sinon avec une, deux ou trois personnes que j'apprécie beaucoup ou bien un ami proche.


6. D’ailleurs, vous et vos amis, ça donne quoi ?

J'ai très peu d'amis, mais ceux que je considère mes amis sont très proches de moi, et je peux normalement me confier en toute conscience de paix et eux également sans jugements. Les conversations sont fluides et non forcées, elles s'alimentent d'elles-mêmes.


7. Quelle relation avez-vous avec vos parents ?

Très bonne relation. J'adore mes parents et peux me confier facilement àˋceux-ci, surtout ma mère (ISFP). Cependant, j'ai l'impression qu'elle n'est pas capable de me comprendre malgré le vouloir. Mon père semble me comprendre mieux que moi-même (c'est un ENFJ, ça se comprend xD). C'est lui qui m'a aidé àˋme guider vers des décisions difficiles à prendre.


8. Votre humeur, est plutôt bonne, mauvaise, normale ? fluctuante, ou plutôt stable ?
Des raisons particulières ou pas ?


Normalement, elle est stable. Sinon c'est une éruption d'émotions xD


9. Êtes-vous du genre à vous réprimer pour favoriser le groupe, ou essayez-vous plus d’être vous-même, même si cela peut nuire potentiellement au groupe ?

Je veux être moi-même, mais c'est plus fort que moi, je veux tellement accomoder les autres et ne pas les blesser que je vais en sorte de balancer mes propres visions pour m'assurer de livrer ce que je pense sans que personne ne soit trop contrarié.


10. Comment travaillez-vous en groupe (projet scolaire/pro/perso)? Quel rôle adoptez-vous spontanément? Aimez-vous diriger ou rester en retrait?

Je déteste les projets de groupe du plus profond de mon âme. J'acquiesce, reste en retrait, m'en mêle le moins possible. Je ne prend certainement pas le lead, parce que sinon, il faudrait que tout soit TROP parfait, et je ne tiendrais pas cette pression.


11. Avec les autres, vous avez des sujets de prédilection, ou vous vous laissez porter par le flot de la discussion? Ou peut-être est-ce un blocage?

Sujets de prédiclections... J'ai grandement de la difficulté àˋsuivre certains flots de discussion s'ils ne me conviennent pas.


12. Comment êtes-vous perçu par vos proches ? En quoi cela diffère-t-il de la réalité selon vous ? Y a –t-il des aspects de vous-même que vous cachez à vos amis ? Si oui, lesquels ?

Calme, mature, sérieuse, mais joueuse avec ceux qui me connaissent un peu plus, analytique, sensible, réceptive... Ça diffère peu de la réalité en fait. Je cache quand même mes véritables émotions. D'abord parce que j'ai un temps difficile àˋles laisser s'exprimer parce ue j'ia peur de blesser les autres àˋcause de cela... Ironiquement, je réagis très fortement.


13. Vous pouvez changer un truc dans le monde pour l’améliorer ? C’est quoi et pourquoi ?

Je voudrais que bien des choses soient différentes, dont toutes inégalités, hélas je crois que c'est nécessaire pour un apprentissage plus profond de la vie.


14. Quels sont vos buts dans la vie? Comment comptez-vous vous y prendre ?

Je veux devenir psychologue, je vais y parvenir en allant àˋl'école et en persévérant. Je vais prendre les moyens nécessaires et qui me conviennent. Je veux aussi apporter au monde de la psychologie et ça, c'est possible simplement en persévérant dans le domaine et en partageant mes idées pour voir si elles ont le potentiel de contribuer.


15. Quels sont vos plus grands succès, selon vous ?

Avoir écris une histoire de 530 + page, toujours en cours d'ailleurs, être rendue àˋl'université... Réussir àˋàvoir aider ou guider des gens.


16. Quels sont au contraire vos échecs, selon vous ?

Mes décisions de choix de partenaire de vie qui se sont résultés en deux échecs. D'une part, je ne regrette rien parce que j'ai appris et que, probablement, j'avais besoin de ces relations làˋpour grandir, mais je ne peux m'empêcher de voir cela comme des échecs.


17. Quels sont les aspects de votre vie les moins importants, selon vous ?

Les relations d'amitié, ça m'importe moins, malgré être important... Car, en général, je dirais que tout est aussi important dans ma vie.


18. Comment prenez-vous une décision ?
Allez-vous prendre en compte les réactions que vont avoir les autres, faire une liste des pour et des contre, prendre en compte vos ressentis ? Autre ? Quels seront les facteurs les plus importants parmi ceux choisis ?


J'y réfléchis longuement, je pense à la meilleure possibilit d'action àˋprendre, aux conséquences possibles, les plus probables àˋvenir, et décide en conséquent de ce qui sera le mieux pour moi et qui ne fera pas de déĝâts majeurs àˋmon entourage.

Donc, oui, je prend en compte les réactions des autres, les pour et les contre, et mon ressenti. Mais j'ai tendance àˋpiler sur mon ressenti grandement.


19. Pour vous, quelle est le plus important entre le fait (résultat) et le contexte (intention)? Pourquoi?

Contexte. Si le résultat est une catastrophe, je vais pouvoir facilement pardonner si les intentions n'étaient pas mauvaises mais que ça a juste foirer. Le contexte c'est vraiment le plus essentiel, c'est ça qui me dicte si le résultat est vraiment le "bon" ou le meilleur possible ou si c'est un résultat qui cache des intentions douteuses, et donc, qui avait un but malsain qui sont peut-être menaces àˋvenir.


20. Comment apprenez-vous le mieux ?
(Plutôt à apprendre par la pratique, à vouloir maîtriser la théorie ? Mémoire plus visuelle, auditive…?)


J'apprend le mieux quand je peux faire des liens dans ma tête, que je peux voir des interconnexions et construire de tout ça un ordre logique. J'aime faire ma propre idée des choses. Je déteste la pratique, sauf si elle consiste en un paratage indirect de l'informtation, ou bref, qui ne comporte pas un élément trop physique ou interactif direct.


21. Quelles sont les activités qui vous appréciez le plus ?

Dessiner, écrire, manger, lire mais sur des truc comme la typologie, soit en lien avec mes centres d'intrêts. Je ne suis pas fan de lecture de livre roman et compagnie, je préfère créer. Mais quand je mord à une histoire, je la lis d'un trait en très peu de temps.


22. Des activités que vous avez en horreur ?

N'importe quel sport. Juste non. N'importe quoi de physique ou pour lequel j'ai peu de maîtrises lol.


23. Êtes-vous prompt à l’action, ou au contraire à trop réfléchir avant d’agir ?

Trop réfléchir! Et j'insiste sur le trop!


24. Êtes-vous organisé dans votre esprit (au niveau des oublis, de la mémoire?)

Très organisée dans mon esprit, j'ai besoin d'anticiper comment les choses vont ou peuvent le plus probablement se dérouler. Je supporte mal quand les choses vont comme je ne m'y attendais pas du tout. Je réagis très mal, c'en ai déconcertant.


25. Êtes-vous organisé au quotidien (ordre, rangement ?)

Plus ou moins. J'aime l'ordre, mais je ne suis pas une "clean freak" non plus. Je ne veux pas être ultra stricte àˋcet égard. Tant que tout est hygiénique et pas trop en désordre (ou désordre organisé), ça me va.


26. Ou vous voyez-vous dans cinq ans ?

Encore àˋl'école, mais au doctorat en psychologie. Drogguée au café, épuisée mais "relentless" quant àˋl'achèvement de mon but.


27. Jour libre : Vous auriez plus envie de rester à la maison ou de sortir avec des amis ?
Et que feriez-vous dans le cas chois
i ?

Maison, ou sortie avec un ou quelques amis dans un petit pub tranquille ou chez un d'entre nous, àˋboire un verre et discuter.


28. Quelles raisons pourriez-vous avoir de juger négativement la personnalité de quelqu’un ?

Si la personnalité est malsaine, soit si la personne présente plein de croyances défectueuses qui l'amènent àˋnuire à elle-même ou aux autres. Je vais moins apprécier des gens trop bruyant ou qui laisse peu de place àˋparler aussi.


29. Quelles raisons pourriez-vous avoir de juger positivement la personnalité de quelqu’un ?

Si c'est une personne accomplie, qui sait ses limites, ses forces et ses faiblesses. J'aime les personnes un peu plus intellectuelles, mais j'aime ceux qui savent faire preuve de spontanéité également, ou qui savent prendre les devant (et aussi qui ne gêne pas de dire ce qu'ils pensent sans avoir peur de brusquer autrui).


30. Question Bonus : Avez-vous des sujets qui vous tiennent à cœur ?
Passivement, ou activement ? Pensez-vous être ouvert d’esprit, même sur ces sujets-là ?


La typologie est un sujet qui me tient à coeur, j'y vois beaucoup de potentiel et j'aimerais pouvoir y contribuer. Sinon, les sujets d'inégalités (surtout entre les sexes) me touchent beaucoup.

Je suis plus active avec la typologie car l'action à entreprendre est plus intellectuelle que celles des inégalités où ça demanderait à¸la limite d'être plus activiste, et j'ai clairment pas la motivation pour ça.

Je crois être ouverte d'esprit, mais si on touche des sujets sensibles, il est assuré que je vais entrer dans mes mécanismes de défense et me refermer malgré moi. Donc oui, mais il fait savoir aussi quand on tombe dans des sujets hyper sensibles.

______
avatar
Nil
Messages : 50
Date d'inscription : 21/07/2017

Re: [INFJ] Azenta

le Dim 19 Nov - 14:44
Bonjour !

Puisque j'ai du mal à voir grand chose dans ce questionnaire (même si le IxFx est apparent), et que tu veux mettre tes arguments à l'épreuve, je propose d'entrer directement dans le vif du sujet :

  • Comment s'exprimerait, puisque tu te penses INFJ, le Ni chez toi ? Et quid du Se-inf ?
  • Tu dis détester les groupes. Quelle vision en as-tu ? Que se passe-t-il quand tu diriges un groupe ? (tu mentionnes le perfectionnisme mais y a-t-il autre chose ? quel type de leader cherches-tu à être ?)
  • As-tu envisagé d'autres types, comme INFP (le mistype étant fréquent), ISFJ, ISFP... ? Et qu'est-ce qui te rend sûre de ne pas être autre chose ? (notamment, pourquoi Fe et pas Fi ?)
avatar
Azenta
Messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 24

Re: [INFJ] Azenta

le Dim 19 Nov - 15:31
> Ni s'exprime dans ma manière de faire des associations symboliques constamment, jusqu'à donner un sens plus particuliers à mon prénom.
Par exemple: Mon nom est une antithèse et j'ai automatiquement fait le lien avec la dualité que cela suscitait chez moi; le blanc contre le noir, un terme récurrent dans mes fantasmes o;u je vois deux parties de moi-même inlassablement s'affronter depuis au moi mon adolescence. Une partie voulant toujours être "correct", la bonne fille et l'autre ne voulant que vivre sa vie sans restrictions. Mon monde imaginaire est une suite de représentation symbolique des événements vécus dans ma vie, ce qui tire sur un symbolisme personnifié et sur une abstraction caractéristique de la fonction Ni. Si' serait plutôt de l'ordre du concret et particulièrement des sensations physiques ce qui est visiblement un point faible chez moi.

> On en vient à se cher Se inférieur. Je tolère extrêmement mal les sensations physiques au point tel que j'avais des tendances hypocondriaques. J'ai dû retourner consulter un psychologue pour apprendre à gérer cette intolérance qui prenait vie à cause d'autres croyances plus profondes.
Je suis totalement déconnectée de la réalité, je manque clairement de spontanéité, même mes analyses tombent dans l'abstrait, même dans l'exemple ci-dessus on voit que je parle en terme de généralité, ce qui ne parle pas du tout d'un Si qui serait aller dans des détails à caractère concrets. Je donne des exemples généraux qui laissent sous-tendre plusieurs formes plutôt que de donner une exemples précis et concret (Si) ou qui élabore des possibilités "réelles" (Ne).

> Pourquoi Fe plutôt que Fi: Parce que malgré vouloir être "moi", je tend systématiquement à consulter des "sources humaines externes" pour parvenir à me formuler une idée cohérente, logique et consistante (Ti) de ma propre identité ou de concepts en général. Ma connaissance de moi naît surtout d'un reflet du regard des autres, ce qui me déplaît grandement, mes ces détails ne m'échappent pas. Je sais ce qui est convenable de ce qui ne l'ai pas et je ne verrais pas pourquoi ne pas respecter cela.

J'aurai tendance à me filtrer pour éviter de froisser les autres ou du moins à présenter certaines façades de ma personnalité et à en laisser d'autres de côté. Qui plus est, ma façon de construire un système consistant résulte de Ti, étant un système que je bâtis en récoltant mes sources d'une multitude d'endroit pour en faire un tout des consistances à travers ces sources. J'irais à contester une source qu'on me présenterait si c'était la seule présentée. Je doute facilement des dites sources tant et aussi longtemps que je n'ai pas assurance de la consistance des résultats ou informations de la dite source, qu'elle soit humaine ou de nature "article scientifique" ou même d'un livre (ce qui relève de Ti alors que Te recherche un résultat, je recherche à peaufiner un système logique afin d'évaluer le monde).

J'analyse mes émotions avec beaucoup de détachement, qui plus est. Je rationalise à outrance et ai parfois beaucoup de difficulté à saisir comment je me sens sans le rendre "logique" et/ou rationnelle dans ma tête. Je recherche la cause, le pourquoi.

> J'ai noté chez moi la boucle Ni-Ti très chiante. Je pars dans ma tête et me concocte des théories particulièrement dérangées. Pour les valider ou invalider, je fais appelle à des avis "experts" humains, à plusieurs afin de juger du réel de celles-ci. Il est facile pour moi de quand même m'emporter dans ces délires et il m'arrive même souvent de surinterpréter ce que les autres me disent parce que je vois multiple façons de qu'est-ce que la personne à voulu signifier, mais je ne parviens pas à voir concrètement, présentement, dans ma face là là, qu'est-ce que ça veut dire. Ça me vaut des confusions assez ridicules qui font rires mes amis Sensors.

Sinon, oui j'avais considéré d'autres types, mais j'ai une relation avec le monde physique trop pathétique pour être S, une identité miroirs et trop accommodante pour avoir Fi, dans le sens où je plierais volontiers sur mes valeurs et opinions ou les filtrerais afin d’accommoder quelqu'un d'autre. Ne' est une fonction qui passe du coq à l'âne ce que je ne fais clairement pas, ça m'agresse même. J'ai tendance à ramener n'importe quel sujet au point d'origine ou au point convergeant le plus "intéressant" de mon avis, ce qui est plutôt caractéristique de Ni>Se. Se dom ou aux aurait tendance aussi à sauter sur la première occasion venue ou simplement être spontané et saisir n'importe quel occasion de "nouveauté", ce que je ne suis certainement pas, surtout après m'avoir fait dit par plusieurs personnes que je pensais trop et n'agissais pas assez même dans des moments de "détentes". Et Si, j'ai déjà mentionné plus haut en quoi ce n'était pas le cas. Je peux ajouter que Ne inférieur n'est pas un de mes soucis; en période de stress je n'anticipe pas un millions de possibilités catastrophiques, j'anticipe l'action à venir (plus de l'ordre de Se), ce qui est un facteur de stress prépondérant chez moi et même d'actualité.

>J'allais oublié la question du groupe...
Je déteste mais déteste les groupes parce que ça exige de sacrifier mon individualité et me connaissant, ce sera plus fort que moi, je vais automatiquement passé en mode "complaisant" et faire ce qu'on me dit avec un sourire ou être plus gentille que nécessaire même si je trouve con ce qu'on me demande de faire (en fait, je vais poser mon objection mais avec beaucoup de restreinte dans ma façon de le dire, soit que je vais filtrer mes pensées à fond). C'est aussi parce que je ne veux pas mettre en péril le projet de groupe, alors je maintiens mes opinions en laisse.

Comme leader, je serais plus du genre à vouloir rassembler les autres ou à être hyper motivationnelle. Je serais un peu intense dans mon soutien morale et ferais n'importe quoi pour m'assurer que tout le monde va bien, et que s'il y a conflit tenter de trouver compromis.

Le style perfectionnisme est plus relié à mon ennéatype (et un peu de Fe...); c'est en lien avec le fait de vouloir être parfait et surtout de perfectionner les autres pour qu'ils évitent d'avoir à souffrir de leurs propres blessures personnelles.

Donc, dis-moi si j'ai bien répondu à tes questions, et si tu en as d'autres, n'hésite pas Smile
avatar
Nil
Messages : 50
Date d'inscription : 21/07/2017

Re: [INFJ] Azenta

le Lun 20 Nov - 1:05
Bonsoir,

Tout d'abord merci pour ces réponses développées, cela permet d'en savoir un peu plus sur toi.

J'ai eu un peu d'hésitation car je suis peu accoutumée à répondre aux demandes de typage (les nouveaux sur le forum sont l'occasion d'essayer d'entraîner mon Ni à comprendre les gens plutôt que les codes informatiques..), mais ce que tu expliques me semble globalement cohérent avec le profil INFJ. Qu'il s'agisse du Ni parfois un peu trop perdu dans sa "théorisation" du monde, du Fe accomodant qui dissimule une part de lui-même, du Ti qui se méfie parfois des sources objectives et du Se absent, ça me semble s'emboîter. Peut-être que d'autres auront à y redire, ou que mon avis changera au fur et à mesure des discussions (éternelle indécise je suis), mais pour l'instant, je m'en tiens là.


Azenta a écrit:Ni s'exprime dans ma manière de faire des associations symboliques constamment, jusqu'à donner un sens plus particuliers à mon prénom.
Par exemple: Mon nom est une antithèse et j'ai automatiquement fait le lien avec la dualité que cela suscitait chez moi; le blanc contre le noir, un terme récurrent dans mes fantasmes o;u je vois deux parties de moi-même inlassablement s'affronter depuis au moi mon adolescence. Une partie voulant toujours être "correct", la bonne fille et l'autre ne voulant que vivre sa vie sans restrictions. Mon monde imaginaire est une suite de représentation symbolique des événements vécus dans ma vie, ce qui tire sur un symbolisme personnifié et sur une abstraction caractéristique de la fonction Ni.

C'est marrant, je dois dire, car j'ai moi-même une histoire de ce style où j'ai représenté plusieurs facettes de ma personnalité et imaginé des affrontements, des intrigues plus ou moins alambiquées et symboliques, entre facilement 5 personnages (parfois plus, parfois moins), etc, depuis que j'ai 10-11 ans. Si ce n'est pas trop personnel, je serais curieuse d'en savoir plus (éventuellement en MP du coup ?) afin de comparer nos différences et nos similitudes sur ce point-là. cyclops
avatar
Aëlten
Admin
Messages : 60
Date d'inscription : 21/07/2017
Age : 30
Localisation : Quelque part en France
http://mbti.forumactif.com

Re: [INFJ] Azenta

le Lun 20 Nov - 1:07
Bonjour !

Beaucoup de choses à lire, merci pour le partage!

Comment as-tu connu le MBTI à la base?

Ton histoire de 530+ pages, c'est quoi comme genre littéraire?

Qu'entends-tu par "Je tolère extrêmement mal les sensations physiques"?

Sinon, pour ce qui est du sujet, à priori ça semble cohérent entre le type annoncé et les réponses aux questions. Je vais laisser un peu les discussions se dérouler, Nil a bien commencé, et s'il me reste des questions je viendrai les poser ici
Contenu sponsorisé

Re: [INFJ] Azenta

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum