Partagez
Aller en bas
avatar
Rockman
Admin
Messages : 59
Date d'inscription : 21/07/2017
Age : 30
Localisation : Quelque part en France
http://mbti.forumactif.com

ActionType

le Lun 13 Nov - 20:14
Voici un petit article sur un des nombreux modèles de développement personnel qui ont voulu s'accaparer une part de la notoriété du MBTI en se greffant dessus : Actiontype.

ActionType, c'est quoi ?



A la base, Actiontype n'a rien à voir avec du typage. C'est un modèle de préférence sportive, crée par deux entraîneurs professionnels (Ralph Hippolyte et Bertrand Théraulaz). Il vise à optimiser l'entraînement d'un sportif accompli par l'observation de certaines préférences naturelles et leur prise en compte dans le développement sportif.

Il s'agit d'une méthode d'optimisation: Ça ne transformera pas un sportif médiocre en grand sportif. C'est supposé être une des nombreuses méthodes qui vise à "grappiller" les quelques centièmes manquants pour faire la différence.

En tant que "méthode", ActionType est une méthode de coaching comme une autre.

Après de nombreuses années, et vu le business MBTI probablement, les auteurs ont décidé d'intégrer le MBTI à leur modèle. Et non seulement il n'y a pas de réelle publication solide, mais ils ont fait la même chose que vous et moi ferions sur un topic pour déconner: Définir des tendances sportives et les attribuer aux cases du MBTI. Et comme ça ne fonctionnait pas pour les tempéraments de Keirsey (Le sujet de Keirsey a déjà été abordé dans un autre post), ils ont utilisé "NT/NT/ST/SF" à la place (ce qui, pour le coup, est plus cohérent).

Spoiler:
Note: Les références pour lier ActionType et MBTI sont toujours floues. Les auteurs évoquent un professeur belge de kinésithérapie et "des gens aux Etats-unis". Sur le site Belge il est fait mention d'Analyse bioénergétique via A.Lowen comme base. Soit des "psychothérapies alternatives", avec des notions "pseudo-scientifique", et listées comme "à risque sectaire"

Sauf que leur démarche n'est pas différente de "repérez quelle pathologie convient mieux aux NT/NF/SJ/SP" de Keirsey, ou aux multiples parodies "Quelle type de chaussette pour quel type". Et qu'il s'agit non pas d'études longues et documentées, mais de "je pense avoir observé ça".

Jusque-là, encore, il n'est pas exclu d'avoir une très bonne intuition et que le modèle tombe juste. A la limite. Ça demanderait plus de recherche, certes. Cela dit, on constate que l'intérêt est limité hors des sportifs de très haut niveau qui ont un intérêt à gagner ces quelques optimisations microscopiques

Néanmoins, le tableau "ActionType" donne un type MBTI selon les préférences sportives. Et c'est en cela que le modèle tombe dans l'absurde. En effet, c'est impliquer qu'on retrouve nos préférences cognitives dans notre démarche et notre posture.


  • D'un point de vue anatomique, dire que la démarche dépend du fonctionnement cognitif est une ineptie. En effet, la démarche dépend de la structure du bassin, de la forme des pieds (les pieds plats sont de quels type?)etc...c'est un problème mécanique avant tout.

  • D'un point de vue des références, Jung disait qu'on utilise les 4 paires de fonctions, mais que ce sont les préférences qui forment le type. Ici, pas de place à la nuance, la démarche définit le type.

  • Et, plus généralement, cela signifie que notre psyché, nos processus psychiques seraient visibles naturellement dans tous nos gestes quotidiens. D'une part, ça va à l'encontre de la pensée du MBTI et de Jung qui n'adoptent pas d'approche comportementale, mais en plus ça se rapproche de Keirsey...qu'ils ont décidé de ne pas suivre. Question cohérence, il reste des efforts à faire. De plus, cela implique qu'une personne en stress, qui ne montre pas ses fonctions principales, devrait changer de démarche? Comment cela se passe pour les introvertis, chez qui l'auxiliaire se voit plus? La démarche dépend de la principale ou de l'auxiliaire? Ou du couple? Ni-Te aura une démarche similaire à Te-Ni ou pas?

  • Enfin, les familiarisés avec le MBTI font parfois un profil ActionType différent du type MBTI. Si le type physique de la personne n'est pas relié au type MBTI, alors quel est l’intérêt d'en reprendre la nomenclature, si ce n'est surfer sur sa popularité pour en tirer profit?


On le voit, il ne s'agit ici que d'une simple superposition de grilles de lectures qui n'ont aucun but en commun. En effet, ActionType est supposé optimiser l'entraînement du sportif en tenant compte de ses gestes "naturels". Quel est l'intérêt d'y ajouter une grille de lecture des mécanismes de la pensée. Depuis 2011 environ ActionType se revendique un côté "développement personnel" inexistant auparavant.

On peut estimer qu'il s'agit avant tout d'un élargissement de la cible vers le grand public en profitant de la renommée de la technique auprès des quelques sportifs connus qui emploient la méthode (à des fins sportives uniquement). Il n'y a aucune base de connaissance solide ni aucun lien entre les deux grilles de lecture à ce jour.
Revenir en haut
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum