Partagez
Aller en bas
avatar
Nil
Messages : 50
Date d'inscription : 21/07/2017

[NP/SJ] Comment voyez-vous Ni ?

le Dim 12 Nov - 1:14
Bonsoir à vous !

Par une belle nuit d'automne, je viens à vous pour une question qui relève principalement de la curiosité, mais dont la réponse pourrait être intéressante.

En tant qu'utilisateurs de l'Intuition Extravertie (Ne), comment voyez-vous/percevez-vous/comprenez-vous l'Intuition Introvertie (Ni) ?
Quelles sont les choses que vous remarquez, appréciez, détestez chez les NJ (ou ISP avec tertiaire développée) ?
Pensez-vous que beaucoup de NP se trompent et se typent NJ, et pourquoi ? Et vice-versa, pensez-vous qu'un NJ puisse se confondre avec un NP ?
Pensez-vous qu'on en fasse "trop" à propos de Ni, fonction qui est souvent étiquetée comme étant la plus mystérieuse/complexe à comprendre sur internet ? (du moins selon ce que j'en ai vu)
Que pensez-vous de l'humour des NJ par rapport au votre ? Question existentielle
Quelles distinctions faites-vous entre Ni-dom et Ni-aux ? Et entre Ni couplé avec Fe / Ni couplé avec Te ?
Quelles sont les manifestations/utilisations de Ni les plus étranges/particulières que vous avez vues ?

N'hésitez pas à développer les questions qui vont intéressent le plus. (et pour rigoler un peu, le même type de sujet sera donné aux NJ afin qu'ils puissent dirent ce qu'ils pensent des NP/SJ Histoire de créer une guerre)
avatar
Mamy Mougeot
Messages : 29
Date d'inscription : 16/11/2017

Re: [NP/SJ] Comment voyez-vous Ni ?

le Sam 16 Déc - 12:45
Here I am, a war is born afro

L'autre jour, j'ai répondu à un sujet concernant la différence entre Ti et Ni, j'ai pensé pour la première fois à un exemple "Rubick's cube" et je me suis dit que ce serait un bon point d'entrée pour cette discussion-ci...

La métaphore que je proposais (et dont je ne suis pas satisfaite à 100%, mais c'est un bon début) est la suivante:
- Ti étant une fonction délibérée, elle correspondrait au fait de tourner les plaques du Rubick's cube pour parvenir à accorder les couleurs.
- Ni étant une fonction de perception, elle serait ce "truc magique" qui fait qu'il suffirait de fermer les yeux puis de les rouvrir pour voir les faces unicolores  lol!  Un peu comme de l'auto-suggestion, donc.
Fatalement, pour faire tourner Ti, on tente des trucs (Ne), on analyse le résultat (Ti) et on l'utilise pour le coup suivant (en alternant entre tentatives au pif Ne et application de coups mesurés Si).
(A propos du côté "magique" de Ni sur le ouèbe, je crois qu'on a tendance à voir du Ni chez soi quand on ne parvient pas à faire une analyse en profondeur de son intériorité. "Je ne comprends pas comment ça fonctionne = je fais du Ni")

Avec cet exemple, on voit comment ne pas confondre Ti et Ni, mais dans la réalité il arrive souvent que des Ti-Ne ou des Fi-Ne hésitent sur la possibilité d'être Ni. En fait, Ne va tellement vite que s'il est allié à un Jugement introverti (spécialement dominant et efficace), l'ensemble de es 2 fonction peut donner l'impression de Ni. Le moment "aha" qu'on attribue généralement à Ni, un Ji-Ne peut en avoir une dizaine sur la journée  lol! La fameuse "synchronicité" ratisse large, ce n'est pas forcément l'Univers (ou ton inconscient, soyons raisonnable) qui te montre du doigt où regarder, c'est l'accumulation de données aléatoires qui finissent par se recouper. Mais il semble qu'il y a dans Ni ce fond de certitude que "c'est ça et pas autre chose" alors que Ne va sélectionner une piste à approfondir, sans forcément savoir à l'avance  que c'est la bonne.
Ex: depuis que je connais le MBTI, j'ai dû user d'une bonne dizaine de métaphores pour expliquer les fonctions, celle du Rubick's cube étant la dernière en date. Certaines sont plus convaincantes que d'autres, ou plus complètes ou universelles, mais je n'ai pas l'impression qu'il puisse y avoir UNE métaphore idéale comme Ni pourrait en construire...

A titre personnel, j'ai généralement plus de difficultés avec les NFJ qu'avec les NTJ. Le Ti qui vient au secours du Ni (en tertiaire ou inférieure) est tellement peu développée que malgré la volonté de mettre de la cohérence dans leur discours, je ne vois QUE les incohérences, les approximations, bref tout ce qui ne va pas. Et ça gratouille et ça démange et plus si affinités. Corollaire et contre-exemple: avec un (I)NFJ qui utilise correctement son Ti, ça passe crème et je ressens même une certaine connivence. (Et j'apprécie la profondeur du Ni, puisqu'il a des fondations saines, ne sort pas de nulle part).
Avec Les NTJ, je reconnais bien "l'autre cadre de pensée", ce Te-Fi qui se base sur des critères qui ne sont pas les miens. Et je me dis "soit". On est parfois sur la même longueur d'onde, parfois pas, mais je ne ressens pas les mêmes frictions que face à un moignon de Ti. En général, le Ni des NTJ me fascine assez.

Pour compléter le cadre, le Ni que je trouve le plus intéressant est probablement... le Ni-ter  What a Face Je développerai probablement plus tard (je n'y ai pas encore vraiment réfléchi), mais le Ni qui vient en support du Se amène de la profondeur à une simplicité pragmatique, perfect match selon moi (j'en ai un à la maison, je parle d'expérience).

Concernant l'humour, quel humour? j'ai l'impression que l'humour Ni a une saveur typiquement "private joke" réduite à un cercle d'un (1) initié. Ça a l'air de sortir de nulle part, rien pour se raccrocher aux branches, pas de filet ni de harnais. C'est de l'humour en suspension dans le vide. L'humour Ne en comparaison laisse souvent des traces, des pistes à suivre (mais il faut décortiquer pour y parvenir, et l'auteur de l'humour Ne ne te laissera pas le temps, il sera déjà passé à autre chose).
Mais mais mais. Des Ni peuvent faire de l'humour Ne, et vice-versa. Je crois.  clown
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum